Le Covid-19 dope le digital

Le e-commerce a gagné « deux à trois ans de développement en trois mois de temps », estime François Momboisse, président de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Le Covid-19 dope le digital et favorise l’e-commerce : Porté par de nouveaux comportements d’achat adoptés depuis le début de l’épidémie Covid-19, c’est au profit des entreprises ayant adopté le click and collect, le drive ou la livraison à domicile qui en sont les principaux bénéficiaires.

Selon une étude réalisée en juillet 2020, par Infopro Digital Etudes pour HiPay et LSA auprès de 200 décideurs du retail et 1 000 personnes représentatives de la population française, parmi le top 3 des modes d’achat, les achats en ligne avec livraison à domicile ont progressé de 87% pendant la crise du Covid-19. Les achats par drive 79% et ceux par le biais du Click & Collect 74%. Ces chiffres représentent un boom des achats en ligne et les décideurs estiment que ces évolutions des modes d’achat vont durer au-delà de la crise sanitaire.

Forte croissance du e-commerce

D’après le baromètre de Kantar publié par LSA, le secteur du e-commerce a généré 44,5 milliards d’euros sur les six premiers mois de l’année 2020. Soit une hausse spectaculaire de 13% par rapport au premier semestre de l’année 2019, où le total des ventes en lignes était de 39,5 milliards d’euros. Contre 36,8 milliards d’euros en 2018 avec une croissance de 7% en un an.

Les nouvelles tendances d’usage d’achat semblent s’inscrire dans le temps, cependant l’incertitude de savoir si les consommateurs seront au rendez-vous reste à confirmer pour cette fin d’année 2020. Il n’en reste pas moins que le commerce connecté est plus que jamais un besoin et une demande de l’ensemble des français.

 

 

Vous voulez découvrir plus d’actualités ?
👉Rendez-vous sur notre page Actualités 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire